action

Quelles opportunités saisir pour repartir encore plus vite ?


5 conseils de coachs d’affaires pour que votre entreprise survivre et qu’elle puisse redémarrer encore plus robuste.

Beaucoup d’entreprises se sont retrouvées face à un arrêt ou un fort ralentissement de leur activité suite au confinement.

Dans ce climat angoissant chaque dirigeant doit donc faire face à un double défi , tenir le coup et saisir toutes les opportunités de renforcer son entreprise pour rebondir dès la reprise.

 

1/ Les finances

Avoir une bonne trésorerie pour survivre est essentiel. Il est plus que jamais nécessaire de suivre les règlements clients. Relancer les factures avant leur échéance permet d’avoir une visibilité plus précise quant à la date de règlement prévue, et cela donne aussi la possibilité de détecter des difficultés financières chez les clients ou une éventuelle défaillance et d’anticiper.

Les banques sont actuellement à l’écoute pour aider les entreprises. C’est le moment de négocier une ligne de trésorerie plus importante ou un emprunt. Même si le besoin n’est pas immédiat, les négocier maintenant permet d’être proactif, d’anticiper et d’avoir une sécurité.

Avoir de la visibilité sur la trésorerie est essentiel, faire une projection de la trésorerie à 3 mois avec son expert-comptable est vital.

En période habituelle nous ne prenons pas forcément le temps de retravailler les marges. Notre recommandation est de profiter de cette période pour étudier les marges, retravailler et renégocier les coûts d’achats ou de sous-traitance, les coûts directs et indirects, et peut-être les frais fixes.

 

2/ Les clients

La priorité est de prendre soin de vos clients. Agir avec sincérité, être près d’eux, avoir de la compassion, prendre de leurs nouvelles, de leurs équipes, de leur business.

Placer les clients en partenaires. Les interroger sur leurs besoins, leurs attentes particulières actuelles. Comment peut-on les accompagner ? Quelles offres spécifiques peut-on développer pour eux ?

Notre recommandation est de rendre le business le plus simple possible, d’être agile et flexible. Il s’agit aussi de communiquer sur l’intégralité de notre catalogue de produits et services. Nos clients n’ont peut-être pas la connaissance de toutes nos offres.

Le carnet de commandes doit être sécurisé. Les commandes signées juste avant le confinement peuvent-elles être délivrées maintenant ? Ou peut-on sécuriser pour les réaliser juste après ?

Les devis et les projets en attente de validation peuvent probablement être signés actuellement. Il est nécessaire de mettre en place une stratégie commerciale pour les signer.

Il est aussi très important de préparer le mieux possible l’après confinement en prenant des nouvelles commandes à délivrer dès le retour des équipes dans l’entreprise.

 

3/ Le marketing

Il est nécessaire de continuer les actions marketing en étant présent avec un message adapté à la situation actuelle.

Cette période est propice à la réflexion et à la remise en cause. C’est le moment de se poser sur sa stratégie, de redéfinir ses atouts spécifiques, sa proposition unique de vente. En quoi sommes-nous différents de nos concurrents ? Que proposons-nous de différenciant ? Quelles opportunités de business pouvons-nous saisir actuellement ? Comment communiquer sur ces sujets ?

Il est aussi intéressant de revoir ses cibles clients. La situation change, les clients idéaux de l’entreprise sont-ils toujours les mêmes ? Quels sont les critères qui caractérisent nos clients idéaux ? Est-ce défini clairement ?

La phase de confinement peut être judicieusement utilisée pour retravailler ses fichiers de clients/prospects.

Pourquoi ne pas en profiter pour se former à l’utilisation de nouveaux moyens de communiquer avec ses clients via les réseaux sociaux, actualiser son site internet et son référencement …?

Après avoir mis en place une stratégie marketing, il convient de tester et mesurer chaque action pour valider ses résultats.

 

4/ L’équipe

Une entreprise est une équipe. Le dirigeant n’est pas le seul à devoir trouver des solutions et des opportunités. Les salariés ont eux aussi des idées, une vision de la situation et de la réalité du business, ils ont envie de sauver leur entreprise.

Il est essentiel de les écouter, de leur donner la possibilité de réfléchir, de s’exprimer et de s’impliquer. Les solutions doivent être créées ensemble.

 

5/ L’écosystème

Utiliser nos relations fournisseurs et développer la connaissance de nos concurrents pour faire la différence.

Nous recommandons de contacter les fournisseurs clés pour comprendre les mesures qu’ils ont mis en place pour la santé des collaborateurs, pour leur outil de production, pour la santé financière de l’entreprise. Echanger avec eux pour construire l’avenir ensemble en partenariat. Ils sont eux aussi sous pression, ils ont aussi besoin de trouver des opportunités. Réfléchir ensemble peut être très enrichissant et ouvrir des perspectives inexplorées jusqu’alors.

Analyser les forces et les faiblesses des concurrents pour mieux se positionner. Etudier leurs pratiques. Nos concurrents sont sous pression aussi, il faut être meilleur.

La situation économique actuelle est tendue, essayons au maximum de réduire son impact sur nos entreprises. Notre conseil de coachs d’affaires ActionCOACH est d’être proactif à l’écoute de toutes les opportunités à saisir.

Et si votre entreprise faisait preuve de résilience et en ressortait plus forte avec des nouvelles opportunités, de nouvelles offres, un nouveau modèle économique ?

 

 

Céline Redhon et Jean-Yves David, coachs d’affaires Mentorys franchisé ActionCOACH

Pour en savoir plus sur le management de crise ou le coaching d’affaires www.mentorys.fr